Berserk Volume 1 : Dernier mixtape du rappeur Jibré

Rappeur francophone et fier représentant de “CDNDG”, Jibré s’est démarqué sur plusieurs mixtapes en solo et avec son groupe les Carnassiers avec son comparse Joksta.   Il est avant tout reconnu pour son style cru à la rap français, tout en faisant allusion au mode de vie de rue à Montréal. Cela lui a valu des accolades partout à Montréal dont le blogue des Word Up Battles, le collectif Casse Croute et ici chez  Elementality. D’origine française et camerounaise, celui que l’on surnomme “Kush Willis” fait sa marque sur le paysage montréalais, avec Berserk Vol. 1, le premier d’une série de trois mixtapes solo.

 

Elementality: Berserk Volume 1 est ton 2e mixtape solo, et le premier d’une série de 3 mixtapes. Pour toi, musicalement, qu’est-ce qui a changé depuis “Mesures de Démesure”?

Jibré: Mesures de Démesure en était beaucoups plus un essai, voir meme une pré-demo si c’est un terme qui existe. Tâter le terrain, tout en me cherchant, étant donné que je n’avais pas encore réellement trouvé mon style. Sur Berserk Vol.1, tout est plus travaillé ainsi qu’inspiré; les productions, l’écriture, les flows, les thèmes. Super saian 1, quoi !

Elementality: Pendant ce temps, tu continues à travailler avec Joksta dans votre groupe Les Carnassiers?

Jibré: Avant même le rap, on est des potes depuis l’époque de la school. On a chacun nos horaires et nos occupations (oui, autres que le rap) mais c’est clair qu’on se check et qu’on prépare toujours une tuerie ou deux. On ne veut pas précipiter les rumeurs mais, oui un projet se prépare toutefois…tout sera dévoilé en temps et lieux. Sinon, ceux qui ne l’ont pas encore fait, le mixtape Les Carnassiers – Fuego est toujours disponible en ligne.

Elementality: Tu n’es pas le seul à rep le rap à la française dans le quartier CDNDG, et pourtant c’est un quartier réputé surtout anglophone. Qu’est-ce qui se passe dans le quartier?

Jibré: Côte-des-Neiges et NDG sont de réels melting pot. Multiculturel grave. C’est ce qui fait qu’on y retrouve tant d’artistes de toutes origines et langues différentes, tout simplement. Des Shadow Hunters (certains membres sont du quartier), à Sherkhan et son équipe, à Feros de UMR, à nous Les Carnassiers; y en a pour tous les styles. We’re as Hip-Hop as it gets in Montreal!

Elementality: D’ailleurs, “Chemin Queen Mary” est l’une des meilleures chansons du mixtape, et elle décrit bien ce multiculturalisme bien présent dans le coin. As-tu des histoires sur Queen Mary?

Jibré: Dernièrement, un sans abri que je vois sur le boulevard depuis que j’ai peut-être 12-13 ans, a payé son McDeese avec une liasse de billets de 20 et de 50. Ses cheveux forment un gros et unique dreadlock de crasse et de cheveux morts. Sinon, un gars que je connais s’est fait poignardé il y a trois ans en face de chez moi pour une histoire de quelques dollars. Tout bête. Y a vraiment tout ici.

Elementality: On a droit à des rimes crues partout dans l’album tout comme des morceaux plus réfléchis qui démontrent ton côté classe. Te considères-tu plutôt une racaille ou un bien-élevé?

Jibré: La réponse prévisible c’est une racaille bien-élevé mais j’peux pas te sortir une réponse bidon comme ca! [haha!]… Mais vraiment la réponse c’est ça quoi, j’ai des parents qui se sont toujours assurés qu’on ne manquait de rien tout en distribuant les coups de ceinture à l’africaine quand c’était nécessaire et puis voilà. J’suis noir et blanc, bon et mauvais, ying et yang. J’me surprends là, c’est deep.

Elementality: Dis-nous où l’on peut télécharger Berserk Vol. 1 et quelles seront les prochaines occasions de te voir “dans les heures sombres”?

Jibré: Le mixtape “Berserk vol. 1 Dans Les Heures Sombres” est disponible sur www.hhqc.com et www.hiphopfranco.com. Pour ce qui est du live, je vais performer au Mica Lounge sur la rue Crescent ce vendredi soir (18 janvier 2013). C’est avec Akshun (host), P.X.C, Scyn & Shelz de Murderface, Spook One & Slik Jack, Woodman, Tec Luciano et T.S.  C’est mon troisième show suite à la sortie du mixtape donc les chansons sont toutes fraiches sur scène et, comme le refrain de “Dans les heures sombres” le dit si bien, “Mon équipe est là, c’est même pas la question”!

 

berserk1 cover art

Cliquer sur l’image pour télécharger Berserk Vol. 1

 

Leave A Comment